Rechercher
Actualités/Nouvelles
03 janv. 2017

Que sont-ils devenus ? Stephan Gros

Que sont-ils devenus ? Stephan Gros

 

Stephan intégre le BTS Electrotechnique en 2007 au Pôle Formation des Industries Technologiques du Vaucluse. S'il a choisi l'alternance c'est pour se familiariser plus facilement et rapidement avec le milieu professionnel. 

 

"Je suis fier de mon parcours, fier de ma situation actuelle, et je remercie tous les intervenants du Pôle Formation sans qui je n’aurais pas pu devenir technicien supérieur."

 

Le CFAI 84 l'a attiré par son cadre, calme et agréable (site d'Agroparc) et par le sérieux et le professionalisme des intervenants et des alternants eux-mêmes. Il est d'ailleurs très satisfait de sa formation, le rythme d'alternance convient parfaitement à son secteur d'activité. 

Il signe un contrat d'apprentissage avec la société Endesa France, entreprise espagnole active dans les secteurs de l’électricité et du gaz naturel. Elle est le leader sur le marché électrique en Espagne et le deuxième opérateur du marché portugais. Depuis octobre 2007, Endesa appartient au groupe italien ENEL.

 

 

Une fois diplômé, il reçoit une promesse d’embauche de la part de la société E.ON suite à l’obtention de son diplôme. Il est embauché en tant que Technicien de maintenance au sein du service électrique, sur le site de la Centrale Thermique de Provence située entre les communes de Gardanne et Meyreuil dans les Bouches-du-Rhône. Sa mission est alors la suivante : prise en charge de l’exécution des travaux de maintenance en appliquant les règles de l’art (expertise technique) et en répartissant de manière pertinente les ressources sur les chantiers.

 

Stephan travaille actuellement au sein de l’entreprise Uniper France, filiale française de E-ON. Son poste a évolué, tout comme les missions qui lui sont confiées : suivis des travaux sous-traités, réalisation d’études et spécifications techniques, coordination de l’activité des équipes, planifier, préparer et exécuter les travaux de maintenance préventive et les interventions d’astreinte hors horaires de travail : nuit, jours fériés et week-end.

 

Dans le futur, il souhaite évoluer au sein du site de la centrale thermique de Provence au poste de Préparateur de travaux électriques.

 

Pour finir, il tenait à faire passer un message :

" Ne lâchez rien ! Allez jusqu’au bout de votre formation, même si vous pensez que vous n’avez aucune chance de réussir, tentez le tout pour le tout ! Et si vous n’obtenez pas votre diplôme du premier coup, recommencez tant que cela est possible. Votre confort de vie future dépendra de votre poste de travail qui lui dépendra de vos diplômes.

J’aimerais que le passage par une période d’alternance à la fin de ses études soit obligatoire pour tout le monde. Je suis sûr que le nombre de personnes sans emploi diminuerait grandement et que beaucoup trouveraient de la motivation professionnelle pour terminer leur formation et passer leur diplôme. En tout cas, je suis fier de mon parcours, fier de ma situation actuelle, et je remercie tous les intervenants du Pôle Formation sans qui je n’aurais pas pu devenir technicien supérieur. "