Rechercher
Actualités/Nouvelles
17 févr. 2020

Entraînement des MAF Soudage sous les yeux des visiteurs !

Lors de notre journée Portes Ouvertes le 1 février 2020 les visiteurs ont eu l'occasion de pouvoir assister à l'entraînement des Meilleurs Apprentis de France (MAF).

Les MAF qu'est ce que c'est ? Il s'agit du concours d'« Un des Meilleurs Apprentis de France », qui a été créé en 1985 à l'initiative de Paul LABOURIER.
Ce concours rassemble plus de 6000 candidats chaque année dans plus de 90 métiers. Il s'adresse aux jeunes âgés de moins de 21 ans, en formation initiale (CAP, BEP et Bac Pro) provenant d'établissements publics ou privés, sous statut scolaire ou sous contrat d'apprentissage. Il est organisé par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France. 
Accompagner les nouvelles générations tient à cœur aux Meilleurs Ouvriers de France car elles constituent un réservoir potentiel de futurs MOF. C'est à travers cette solidarité intergénérationnelle que les MOF assurent la transmission de savoir-faire exceptionnels et la promotion du travail manuel.

 

Cette année, 2 candidats sont accompagnés au niveau logistique (atelier et matières), pour s’entrainer et réaliser leur œuvre au Pôle Formation des Industries Technologiques par Benjamin JARJAVAL et le lauréat du concours 2018 Théo LIOTARD. L’un des candidats est un alternant en CQPM Soudure de l’AFPI 84, qui réalise son alternance dans l’entreprise MECAVAL. Le second vient d’un autre centre de formation de la Région et est en alternance dans l’entreprise AIRBUS HELICOPTERS.

 

Pour le concours du MAF (Meilleurs Apprentis de France) dans le métier Soudure, le sujet de cette année 2020 est un sous-marin en acier et inox d’1,20 m de long. La pièce réalisée par chaque candidat doit parvenir en mai 2020 dans les centres d’examen référencés MAF. L’AFPI84 est l’un de ces centres et réceptionnera les œuvres réalisées par les candidats de la Région Provence Alpes Côte d’Azur. Cette pièce a été conçue pour permettre aux candidats de prouver leur maitrise de différentes techniques et procédés de soudage : électrode enrobée, semi-automatique et TIG. Cette œuvre comporte des soudures homogènes et hétérogènes.

 

La sélection se fera en trois temps : les œuvres sont  d’abord évaluées au niveau départemental, puis régional et enfin national par des jurys composés de meilleurs ouvriers de France dans le métier.

 


Formations

  • CQPM Soudeur Industriel

    CQPM Soudeur Industriel

    Le soudeur industriel assemble par fusion ou apport de métal des pièces préalablement ajustées et formées par les chaudronniers et les tuyauteurs.